Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANTROPOMORPHIA – Sermon Ov Wrath

Publié le par Crapulax

« Mesdames, Messieurs les serial killers, aujourd’hui dans le cadre du Congrès des Têtes Tuées 2017 la société Bricomachine que je représente vous souhaite la bienvenue et vous propose toute une gamme de produits de qualité très accessibles pour votre utilisation au quotidien.

Nous avons de très bons fils d’acier crantés pour ceux qui aiment étrangler de manière originale ainsi que des outils de différentes tailles (tournevis, marteaux, tenailles ou perceuses) pour ceux qui préfèrent travailler les os en profondeur, adaptés en fonction du poids et de l’âge de vos victimes. Nous possédons également de quoi les ligoter comme du fer barbelé de premier choix, des cordes en lin de Chine et des serre-câbles dont la solidité est garantie 3 mois. Pour faire disparaître les dépouilles, nous avons des sacs de chaux et des bouteilles d’acide chlorhydrique (3 achetées, une offerte) à votre disposition sans oublier la classique pelle tranchante sur les bords efficace pour décapiter autant que pour creuser une tombe en un temps record. Ah ! J’oubliais les agrafeuses et les scies circulaires actuellement en solde pour nos amis apprentis en chirurgie esthétique destructive... Les blouses jetables sont situées sur votre droite à côté des bâches et des tronçonneuses.

Voilà, je vous laisse errer dans le magasin, on se retrouve à la caisse… 40 % de réduction sur tout le magasin !

Comment Monsieur ? Si on a des groupes de death metal comme client ? Bien sûr ! Nous avons eu les hollandais d’ANTROPOMORPHIA qui sont passés il n’y a pas quinze jours. Ils cherchaient à sortir de l’anonymat depuis leur come-back en 2011. Un cas difficile, je dois dire. Vous avez écouté l’album monstrueux de leurs compatriotes d’ASPHYX sorti l’année dernière ? Ça va être dur de faire mieux, croyez-moi ! A quoi ils ressemblent ? Ils ont les cheveux longs et la mine patibulaire comme v… Oh, pardon ! Très branchés sexe, par contre. Pensez-donc : ils avaient commencé très bas en publiant un pubis sur le premier album en 1998. Même pas mutilé, non. Un gâchis, je suis bien de votre avis ! Ils se sont un peu arrangés depuis (on a fourni le rideau rouge pour la superbe pochette de leur nouvel album) mais… Non, c’est pas que les musiciens soient mauvais ou mal outillés : c’est juste qu’à part les titres « Crown Ov The Dead » et « The Blistering Splendour Ov Darkness », il n’y a pas grand-chose à retenir. De très bonnes idées comme l’intro et le premier riff de « Murmur Ov The Dead » mais mal exploité… Un peu comme un cadavre même pas déball… ouvert, oui, je cherchais le mot. Que voulez-vous que je vous dise : il y en a qui sont doués dans leur domaine et d’autres pas assez pour percer. Non pas percer des mains ou des pieds, pour percer dans le business je voulais dire : c’est une image. Comme un tatouage arraché et punaisé contre un mur ? Non, laissez tomber... Par contre, je vous conseille les pâtes autocollantes dans le rayon quincaillerie, ça colle bien et ça n’abîme pas les peaux.

Avec quoi ils sont repartis ? Une palette de mouchoirs en papier, je crois... »

Commenter cet article